Régime amincissant : miser sur la cuisson à la grecque pour maigrir

Régime amincissant : miser sur la cuisson à la grecque pour maigrir
Rate this post

S’il existe un jargon qui n’échappe jamais à l’amincissement, c’est le régime alimentaire. Aucune perte de poids ne peut avoir lieu sans régime amincissant. Le régime minceur est là-dessus en adéquation avec la perte de poids. Qui dit régime dit aliments. Manger des aliments minceur revient à cuisiner soi-même ses propres recettes, et le tout chez soi. Pour aller droit au but, la cuisson à la grecque est efficace pour maigrir.

Pourquoi cuire à la grecque pour perdre du poids ?

La cuisson à la grecque est un mode de cuisson comme tous les autres. Elle figure parmi les méthodes de cuisson dédiées à l’amaigrissement. En effet, elle pourvoit une alimentation éloignée des graisses. De plus, cuire à la grecque est facile et à la portée de tous, même les nuls en cuisine.

Cette méthode de cuisson originaire de grecque permet de cuire des aliments très variés. Une alimentation variée est ce qu’il faut dans le cadre d’un régime minceur, d’une cuisine destinée à perdre du poids.

Le principe de la cuisine à la grecque repose toujours sur l’utilisation d’une huile d’olive. Cette dernière figurant parmi les aliments qui regorgent des vertus amincissantes très utiles pour perdre des kilos.

Quelles que soient les nourritures à cuire à la grecque, l’on peut donc toujours s’attendre à ce qu’elles font réellement maigrir. L’huile d’olive arrosée sur lesdites nourritures joue le rôle de coupe-faim et de brûle-graisse et contribue à rendre digestes les aliments cuits à la grecque.

Pour quels aliments procéder à la cuisson à la grecque ?

Depuis les temps anciens jusqu’à l’heure actuelle, la cuisson à la grecque est essentiellement destinée à cuire des légumes. La grande majorité des établissements culinaires recourant à cette méthode de cuisson rustique font souvent cuire des légumes.

Pour cela, on peut cuire à la grecque les asperges, les courgettes, les choux, les épinards, les champignons… Sans oublier les betteraves, les radis, les carottes, les pommes de terre, les céleris, mais aussi les artichauts, les fenouils et les brocolis.

Les nourritures pouvant être cuites à la grecque ne se limitent pas aux légumes. On a aussi le privilège de mitonner d’autres denrées alimentaires comme les viandes blanches : le lapin, le cochon, la dinde, la poule, le canard, le veau. Et comme les viandes rouges : bœuf, mouton, chèvre, agneau…

Les autres aliments souvent présents avec la cuisson à la grecque sont les viandes noires : lièvre, cerf, sanglier, faisan, chevreuil, etc. Il faut mentionner qu’outre l’huile d’olive, le yaourt et le fromage peuvent aller de pair avec la cuisson à la grecque.

Quand et comment cuire à la grecque pour maigrir ?

Si la cuisson à la nage ne doit s’effectuer que rarement, c’est grâce au fait qu’elle pourvoit notamment une alimentation riche en protéines. Dans le cadre d’un régime amincissant, il faut réguler l’apport en protéines. Avec la cuisson à la grecque, on peut procéder autrement.

En quelque sorte, on peut miser fréquemment sur la cuisson à grecque. Même 4 fois par semaine, cela peut faire l’objet d’une perte de poids réussie. Avec cette fréquence, il est judicieux de prioriser les légumes. Si l’on fait le plein de légumes, par quelque mode de cuisson que ce soit, on peut espérer à perdre du poids, à affiner sa silhouette.

Encore une fois, cuire à la grecque est facile et tout le monde peut y procéder. Néanmoins, il faut les moindres matériels pour que la cuisson se déroule à merveille. Comme avec tous les autres modes de cuisson, la présence d’une spatule est d’emblée obligatoire.

Il est aussi de mise qu’on utilise une planche à découper et une sauteuse lors d’une cuisine à la grecque. À part celles-ci, il faut un couteau d’office et un couteau de chef. La grande majorité des aliments à cuire à la grecque nécessitent l’utilisation de tous ces outils, ces ustensiles de cuisine.