Les risques pré et post-opératoire de l’implant dentaire pour une intervention réussie

Les risques pré et post-opératoire de l’implant dentaire pour une intervention réussie
5 (100%) 2 votes

Comme toute intervention chirurgicale, la chirurgie d’implant dentaire présente quelques effets pré et post-opératoire. Découvrez dans cet article les risques de ce type de chirurgie très courante et facile.

L’implantologie est une technique qui sert à remplacer une ou plusieurs dents manquantes. Elle consiste à insérer une vise en titane qui joue le rôle d’une racine artificielle dans l’os alvéolaire. Sur cette racine, va reposer une prothèse dentaire fixe, généralement une couronne en céramique, qui ressemble à une dent naturelle. En revanche, la seule condition pour  bénéficier de cette technique est d’avoir un os alvéolaire bien développé et en bon état.

Les personnes à risque pour l’implantation dentaire

L’implant dentaire ne présente aucun risque, mais certains facteurs peuvent présenter des contre-indications et provoquent l’échec de l’implant. Les personnes souffrant de maladies alvéolaires, d’insuffisance rénale, d’hypertension et du diabète sont sujette d’un échec d’implant auprès du chirurgien dentiste Tunisie.

Le tabagisme et certaines allergies peuvent également aboutir à un échec d’implant. Pour éviter ce phénomène, il est conseillé d’effectuer quelques traitements médicaux avant de poser l’implant.

De même, la quantité et la qualité de l’os alvéolaire sont indispensables dans l’implantologie. En cas de maladie ou d’insuffisance osseuse le risque d’échec d’implant augmente. En revanche, aujourd’hui avant l’amélioration de cette technique, il est possible de poser un implant plus large mais plus court, de faire une greffe osseuse ou un comblement du sinus.

Le processus de guérison après 24h de l’opération

Après la chirurgie, la zone de l’implant dentaire devient très sensible. C’est pour cette raison qu’il est important de suivre les mesures d’hygiène recommandées par le dentiste. Il est tout à fait normal de sentir une légère douleur et un gonflement de la gencive dans les 24h qui suivent l’opération. Pour éviter ses désagréments, il est possible de prendre des antalgiques afin de calmer les douleurs.

Risque d’infections et de perte osseuse

Le risque d’infections après une implantation dentaire est considérable. Elle peut développer, en effet, un abcès, une fistule, une suppuration ou une inflammation. Pour augmenter la chance du succès de l’implant dentaire, la prise d’antibiotique est conseillée par le dentiste.

La perte osseuse excessive peut réduire la stabilité du remontage de l’implant. Cependant, il est important de se rendre à un dentiste qualifié afin d’éviter ce problème et pour mener à bien son intervention. De plus, la perte osseuse entre l’implant et la dent naturelle adjacente peut favoriser l’apparition des triangles noirs qui est esthétiquement insatisfaisante.

Le rôle du dentiste dans l’implantation dentaire

Afin d’augmenter les chances de réussite de l’implantation dentaire, la bouche, les gommes et les maxillaires doivent être en bonne santé. Les personnes souffrant d’une carie non traitée et d’une maladie parodontale active ont un risque accru d’échec d’implant. De même, le choix du dentiste est extrêmement important et augmente la chance du succès de l’intervention chirurgicale. Le traitement de certains problèmes dentaire est indispensable pour mener à bien l’implantation. En effet, un dentiste qualifié et expérimenté doit vérifier toutes les contre-indications avec le patient afin de garantir le succès de l’intervention.