Blog annuaire2010.com
Image default
Divers

Paul Atanga Nji, actuel ministre de l’Administration territoriale, nouveau responsable du Centre de coordination de l’assistance humanitaire d’urgence

Le ministre camerounais de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji prend officiellement le contrôle des opérations d’implémentation du plan d’assistance humanitaire dans les régions anglophones.

Le premier ministre Philemon Yang, a signé le décret désignant Paul Atanga Nji en tant que responsable du Centre de coordination de l’assistance humanitaire d’urgence. Cette nomination est en lien avec la situation dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

L’objectif de ce Centre est de coordonner l’ensemble des actions en lien avec l’aide et l’assistance aux populations victimes de la crise dans les régions concernées par les violences, qu’il s’agisse des personnes, réfugiées, déplacées, blessées, estropiées, ainsi que les orphelins ou tous ceux qui ont vu leur biens détruits durant les violences commises par les terroristes.

Son travail comprendra également la mise en place des synergies durant les interventions, afin de s’assurer que tous les acteurs travaillent de concert. En effet, il faut vérifier que des équipes travaillant parfois sur des méthodes différents, car venant de pays différents, puissent maintenir leur efficacité lors d’une opération.

Il sera aidé dans cette mission, par le biais d’une unité centrale localisée à Yaoundé au ministère de l’administration territoriale, ainsi que d’une antenne à Bamenda dans la région du Nord-Ouest, et une seconde antenne à Buea dans la région du Sud-Ouest.

Alors que le Plan humanitaire qui a été lancé en juin fête ses 5 mois, Paul Atanga Nji prend donc le contrôle de ce Centre. Sous l’impulsion du Président Paul Biya, nouvellement réélu à la tête du pays pour un septième septennat, ce plan a été mis en place afin d’apporter un soutien concret aux habitants des régions anglophones, soumis depuis 2016 aux violences terroristes des séparatistes et de leurs milices. L’état a pu faire financer ce plan à hauteur de 12,7 milliards de FCFA. En effet, ce n’est pas le gouvernement qui a été le pourvoyeur unique de cette caisse, mais des hommes d’affaires, des personnages de haut rang et des personnalités publiques qui ont contribué à hauteur de 800 millions de FCFA.

Le choix de Paul Atanga Nji ne doit cependant rien au hasard. Il faut rappeler qu’il n’a pas ménagé ses efforts afin d’apporter son aide et son assistance aux populations des deux régions anglophones du pays, en particulier en tendant d’établir des missions de dialogues dans cette partie du pays.

 

Autres articles

Guide sur la prise de CBD

sophie

Des artisans plombiers : la solution aux fuites d’eau !

Laurent

Comment planifier des funérailles pour quelqu’un d’autre ?

Laurent

Les nouvelles normes applicables au vapotage

Laurent

5 SIGNES QUE VOUS DEVRIEZ APPELER POUR UN SERVICE DE PLOMBERIE

Laurent

Le matelas idéal pour bébé

sophie