Blog annuaire2010.com
Image default
Immobilier

Location d’appartement étudiant : de la colocation à la résidence universitaire

À l’approche de la rentrée universitaire, les retardataires se doivent de s’atteler sérieusement à trouver un logement. Plusieurs solutions sont accessibles, mais il faut s’y prendre correctement. Alors, pour ceux dont la situation n’est pas encore résolue, suivez le guide.

S’orienter vers une résidence universitaire

Pour un étudiant à la recherche d’un logement, l’une des solutions les plus prisées consiste à déposer un dossier social étudiant (DSE) auprès du Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (CROUS). Cette démarche permet de bénéficier d’une chambre dans une résidence universitaire qui est souvent située à proximité des universités et où les loyers sont peu élevés et donc adaptés au budget de la plupart des étudiants. Outre la possibilité de trouver une place dans une résidence universitaire, cette option permet aussi de prétendre à une bourse d’études.

Cependant, il est à rappeler que le dossier de demande de logement auprès du CROUS doit, en principe, être déposé avant le 31 mai qui précède la rentrée universitaire. Dans le cas où l’étudiant n’a pas déposé son dossier avant cette date, il a peu de chances de se rattraper, surtout s’il s’y prend quelques jours avant la rentrée. Et pour cause, le nombre de places disponibles est limité, et la demande de logement étudiant est presque toujours plus forte que l’offre.

Si l’étudiant a fait sa demande à temps, le CROUS lui envoie des formulaires à remplir, et son dossier est validé. Il saura alors s’il bénéficiera en même temps d’une bourse étudiante. Dans le cas où il n’a pas déposé son dossier dans le délai imparti, il pourra chercher un logement temporaire et déposer son dossier pour la prochaine rentrée, cette fois-ci sans oublier la date limite.

Écumer le marché de la location

On peut également trouver une location d’appartement étudiant en faisant le tour des agences immobilières, en faisant appel à des connaissances ou en ayant recours aux réseaux sociaux. Mais en même temps, il convient de préparer un dossier solide pour convaincre les propriétaires. Trouver un garant fiable est la première chose à faire : parents, grands-parents ou tout autre membre de la famille ou encore un ami peuvent se porter caution. Un justificatif d’identité, de domicile et de revenus ainsi que les documents de son garant sont à prévoir.

Lorsqu’on recherche une location d’appartement étudiant, il est important de s’assurer qu’elle ne se trouve pas trop loin de son université ou école, et de vérifier que le quartier est bien desservi par les transports en commun. La proximité de commerce et de centres de loisirs est aussi un point essentiel si on veut avoir le temps de se consacrer pleinement à ses études. Enfin, lorsqu’on a connaissance du montant du loyer, il ne faut pas oublier de demander au propriétaire si celui-ci est exprimé en tenant compte des charges ou non. Il est à savoir qu’un étudiant qui loue un logement classique peut bénéficier de l’Aide personnalisée au logement (APL) ou de l’Allocation de logement social (ALS).

Penser à la colocation

Deux solutions se présentent à ceux qui n’ont pas trouvé de location d’appartement étudiant ou qui n’ont pas obtenu de place en résidence universitaire : trouver un logement en colocation ou louer une chambre chez l’étudiant. La première consiste à réunir quelques amis pour leur proposer de trouver ensemble un grand logement ou à publier des annonces de recherche de colocataires. La seconde consiste à demander à une personne âgée ou une petite famille de partager le logement. Parfois, cette option permet de profiter d’un loyer très faible, voire nul.

Autres articles

Achat immobilier : CASH OU EMPRUNT ?

Laurent

S’installer à Lille et ses environs

Franck

Entretien piscine : que savoir ?

Laurent

Zoom sur l’isolation des combles

sophie

Quels sont les avantages d’un service de débarras ?

sophie

La revente d’un bien LMNP

sophie