Blog annuaire2010.com
Image default
Maison Deco

Isolation de toiture : pourquoi la réaliser ? Quelles sont les techniques ?

Le prix de l’énergie ne cesse actuellement de s’accroitre. Cela pousse alors de nombreux foyers à chercher des solutions plus économiques. Si certains décident d’installer des vitrages isolants, d’autres optent pour une isolation des murs extérieurs. Ces options permettront certainement de diminuer le montant de la facture énergétique, mais une isolation de toiture n’est pas non plus à écarter. Il vous est d’ailleurs expliqué dans cet article pourquoi il est intéressant de la réaliser. De plus, les techniques pour l’exécution des travaux sont multiples.

 

Une isolation de toiture, pour quelles raisons ?

Au sein d’un logement, un toit mal isolé peut entraîner jusqu’à 30% de déperditions thermiques. Remontant dans votre habitation, la chaleur tend en effet généralement à s’échapper du toit. Pour réaliser des économies d’énergie donc, il vous est recommandé de réaliser une isolation toiture. Cela, même si vos combles sont perdus. Il n’y a rien de mieux que cela pour diminuer votre facture de chauffage et vous procurer un confort thermique optimal au quotidien. De plus, vous contribuez à la réduction de l’empreinte carbone !

Une isolation de toiture performante impactera également l’ensemble de votre habitation. Correctement isolée et aérée, cette dernière aura effectivement moins de problèmes d’humidité ainsi que de sécheresse, en raison d’une qualité d’air intérieur plus élevée. Ce qui vous évitera les dépenses superflues, en matière de réparations ou de rénovations. De plus, vous profiterez d’une meilleure chaleur en hiver et d’une fraîcheur plus agréable en été. Sans oublier le confort acoustique supplémentaire que cette isolation vous procurera, étant donné la diminution optimale des nuisances sonores extérieures.

Enfin, sachez que les réglementations et obligations légales en matière d’isolation thermique s’affermissent actuellement. Afin de rendre les logements plus performants et moins énergivores, des seuils minimums d’isolation sont notamment imposés. Qu’il s’agisse d’un projet de rénovation ou d’une construction à neuf. Si votre habitat respecte ces exigences, il aura le privilège de bénéficier d’une plus-value notable. Atout certain lors de son éventuelle mise en vente ou mise en location.

 

Investissement rentable qui vous permet de bénéficier de primes d’isolation

L’isolation de votre toiture a évidemment un coût et les travaux peuvent être parfois laborieux. Cependant, ne vous inquiétez pas, car votre investissement sera rapidement rentabilisé. Cela, grâce aux économies d’énergie immédiates que ce projet vous permettra de réaliser.

Par ailleurs, des primes avantageuses peuvent être accordées, si vous décidez d’isoler votre toiture. Ces aides financières sont faites pour soutenir et inciter les foyers à investir dans l’amélioration des performances énergétiques de leur habitation. Vous pourrez notamment bénéficier d’un avantage allant de 2 à 40 euros/m², sous certaines conditions et en fonction de votre localisation. Vous pourrez aussi jouir d’une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 30% du montant total des travaux réalisés, toujours sous certaines conditions. N’hésitez donc pas à vous renseigner sur le sujet.

 

Quelle est la meilleure technique pour poser l’isolant de toiture ?

Si vous souhaitez réaliser une isolation toiture, sachez que vous pouvez l’effectuer par l’intérieur ou par l’extérieur. La première méthode est notamment idéale pour les toits qui sont inclinés et peut être exécutée en toute saison. En revanche, elle risque de diminuer le volume de vos combles. Si ces derniers sont aménagés, il vous est possible de les conserver en choisissant la seconde option.

Quoi qu’il en soit, de nombreuses techniques sont possibles, en fonction de vos besoins, de la structure de votre toit et du type d’isolant que vous choisissez. Il y a entre autres l’isolation par soufflage, qui consiste à insuffler un matériau isolant ayant la forme de flocons, au moyen d’une machine à souffler. C’est la technique la plus courante, qui permet d’isoler tous les types d’espaces, même ceux qui sont relativement inaccessibles. À la fois rapide à réaliser et sûre, elle vous offre un excellent confort thermique, aussi bien en été qu’en hiver.

Il y a ensuite la technique par sarking, qui correspond à une isolation par l’extérieur. Les isolants, sous forme de panneaux, sont directement posés entre les chevrons de la charpente. Méthode parfaite dans le cadre d’un projet de rénovation totale de toiture ou d’une construction à neuf. Elle s’adapte à tous les types de charpentes et procure un confort thermique, mais aussi phonique optimal. Sans parler du fait que c’est un procédé très esthétique, qui évite de dénaturer le véritable aspect de votre toit.

Il y a aussi l’isolation qui s’effectue à l’aide de panneaux, étant aussi bien adaptée à la rénovation qu’à la construction neuve. À noter qu’elle est surtout utilisée pour isoler les planchers qui sont dotés de solives. Si ses résultats thermiques et acoustiques sont appréciables, son installation reste toutefois assez complexe.

Enfin, il y a la technique d’isolation par rouleaux, consistant à dérouler les isolants directement sur le plancher des combles. Il est parfois nécessaire d’utiliser deux couches de matériaux isolants, en particulier dans un projet de rénovation. Cette méthode est pratique, mais les combles doivent juste être facilement accessibles et bien dégagés.

 

Quel matériau isolant choisir pour une isolation de toiture ?

Vous aurez compris qu’il existe une multitude de techniques pour réaliser une isolation toiture performante. De nombreux matériaux isolants sont également disponibles. Certains sont d’origine synthétique, d’autres proviennent de minéraux ou de végétaux. L’isolant en laine végétale constitue par exemple une excellente alternative aux matériaux synthétiques. Fabriqué à partir de matières naturelles comme le lin, le coton, la paille ou le bois, il est généralement efficace pour lutter contre l’humidité, la moisissure, le feu, ainsi que les parasites. Étant facile à poser, saine et écologique, la laine végétale procure un excellent confort thermique et phonique.

La ouate de cellulose fait aussi partie des isolants les plus appréciés. Fabriquée à partir de papiers recyclés, elle est traitée pour résister au feu et aux parasites. Elle est très courante dans les constructions en bois, mais aussi dans les bâtiments neufs qui sont moins énergivores. C’est un isolant relativement performant.

Pour bénéficier d’une bonne isolation de toiture, vous devez considérer l’épaisseur du matériau isolant. Si vous choisissez la laine végétale, misez sur une épaisseur comprise entre 14 et 18 cm. Pour la ouate de cellulose par contre, il vous est recommandé de sélectionner une épaisseur moyenne de 25 cm.

Sachez par ailleurs que la norme des bâtiments à basse consommation impose une utilisation maximale d’énergie primaire de 50 kWh/m³. Pour respecter cette exigence, votre isolant doit alors se conformer à un certain coefficient de résistance thermique. Un coefficient correspondant à une résistance thermique inférieure ou égale à 8 (pour les combles perdus) et à 4 (pour les sols et les murs).

Autres articles

L’essentiel à savoir sur l’applique extérieur

Laurent

Comment choisir un store extérieur ?

Virginie

Votre rideau auprès d’un professionnel à Val de Marne

Laurent

Fuite de ballon d’eau chaude : comment réagir ?

Laurent

Les astuces de pros pour une décoration intérieure à bas prix

Laurent

Comment retirer les fils électriques d’une douille DCL?

Laurent