Différence entre expertise comptable et contrôle de gestion

Différence entre expertise comptable et contrôle de gestion
Rate this post

Dans le monde de l’entrepreneuriat, différents professionnels œuvrent ensemble pour former un tout, l’objectif étant d’arriver à faire fonctionner la machine. L’expertise comptable et le contrôle de gestion sont deux fonctions bien distinctes, spécifiques, dans cet univers. Pour faire la différence entre les deux, c’est dans les responsabilités qu’il faut d’abord examiner, ensuite, les formations suivies…

L’expertise comptable

L’expert-comptable est la personne qui prend en charge la comptabilité d’une entreprise. Dans la plupart des cas, il exerce en fonction libérale. Il est chargé de tenir les comptes des entreprises. Il se doit d’être inscrit dans l’Ordre des experts comptables pour pouvoir travailler en toute indépendance. C’est un professionnel qui est soumis à la déontologie du métier. Il est responsable des tâches suivantes :

  • Mission de consultant :

Dans ce cas précis, il doit réviser la comptabilité ou faire l’audit en examinant les comptes

  • Mission en comptabilité :

Il va devoir établir les comptes. Il doit consolider les comptes annuels ou tenir le compte dans la conformité des recommandations du Conseil de l’Ordre des experts comptables.

  • Mission de conseils et d’assistance :

L’expert-comptable va faire un diagnostic afin de prodiguer ses conseils dans l’organisation générale de l’entreprise. Il peut conseiller dans l’administration. Il peut être un soutien dans les litiges juridiques, fiscaux, voire même sociaux. Il va être un assistant dans l’organisation et la mise en place de système informatique spécialisé en cas de besoin.

Le contrôle de gestion

C’est une branche dans une entreprise qui prend en charge le pilotage global des activités de cette dernière, le but étant d’arriver à mettre en place une stratégie qui soit en accord avec ces activités afin de faire fonctionner l’entreprise adéquatement. En plus précis, la stratégie est d’arriver à concevoir et à exploiter des outils performants pour la bonne marche du projet.

Le développement interne d’une entreprise doit se conjuguer avec des ressources efficaces pour pouvoir atteindre les buts fixés. C’est là que le gestionnaire entre en jeu. Il va proposer des outils avantageux pour la croissance de l’entreprise. Il travaille sur la base de données fournie par le comptable.

Le contrôle de gestion englobe les points suivants :

  • Prise des décisions stratégiques et tactiques
  • Management du système de pilotage et de gérance
  • Contrôler et prendre en charge les tableaux de bord
  • Prendre en charge la comptabilité analytique et l’élaboration des budgets.

Les formations à suivre

Pour être un expert comptable, il faut avoir suivi trois étapes de formations. A noter que chaque niveau de diplôme donne accès à des métiers différents dans la comptabilité et la finance ainsi que la gestion d’entreprise. Donc, il faut :

  • Un DCG (Diplôme de Comptabilité et de Gestion), niveau licence Bac + 3
  • Un DSCG (Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion), niveau master Bac + 5
  • Un DEC (Diplôme d’Expertise Comptabilité) Bac + 8, permettant de s’inscrire dans l’Ordre des experts-comptables.

Pour le contrôle de gestion, il faut avoir suivi les cursus suivants afin d’assurer des visions à long et à moyen terme de l’entreprise :

  • Un Master AES
  • Un Master en Sciences de gestion (MSG)
  • Un Master en sciences économiques
  • Sciences techniques comptables et financières MSTCF
  • Masters en IUP Sciences en Gestion
  • Ou encore Masters professionnels avec spécialisation contrôle de Gestion.